Loading Content...

Slider

Nous contacter

FERMÉ

GROTTES DU CORNADORE

Bienvenue aux

Grottes du Cornadore

Présentation

Pénétrez et découvrez l’atmosphère fascinante des premiers thermes de l’époque romaine

Les grottes du Cornadore, sont situées dans les monts Dore sur la commune de Saint-Nectaire en Auvergne. Découvertes au début du XIXe siècle , les grottes du Cornadore occupent un volume souterrain creusé de main d’homme dans le granite de St Nectaire, vieux de 340 millions d’années. Deux sources chaudes (22°C de moyenne annuelle) et minéralisées fournissent des eaux riches en gaz carbonique, en calcium, en magnésium, en sodium et en fer. La carbonate de calcium déposé forme des concrétions, des stalactites et des stalagmites. L’âge mesuré de 2 000 ans sur l’une des stalactites, l’organisation des différentes salles et la présence de sources chaudes permettent d’admettre que les grottes sont les vestiges des bains et des thermes gallo-romains de St Nectaire…

Heures d'ouverture

Fermé actuellement

Tarifs

Adultes : 7.90 €
Enfant : 5,90 €

Grottes du Cornadore

Histoire

Explorez les grottes du Cornadore

Notre visite guidée vous présentera les grottes du Cornadore sous tous ses aspects. Ainsi lors de votre escapade souterraine nous vous montrons les origines des sources thermominérales, les bains et les thermes romains, l’histoire géologique sommaire du site de St Nectaire, les eaux thermales au service de la pétrification…

Lors de votre visite des grottes du Cornadore, outre la découverte géologique et historique du site, vous suivrez le parcours rituel des bains et des thermes de cette époque : vous passerez de la salle tiède à la salle chaude où l’on peut encore voir deux baignoires parfaitement conservées. Puis, dans la galerie piquetée de stalagmites, découvrez la piscine d’eau fraîche, les cuves des bains aux eaux naturellement chaudes, minéralisées et riches en gaz carbonique… Ce parcours sensationnel vous permettra d’admirer de nombreuses curiosités géologiques forgées par la nature depuis plusieurs milliers d’années.

Spectacle époustouflant à ne pas rater !

Etudes annuelles sur les sources thermominérales d’Auvergne : chimiolithothrophie et photosynthèse (source planete terrre)

L’Auvergne appartient, avec les Pyrénées, aux régions les plus riches en sources thermales de France. Ses sources d’eaux minérales sont assez souvent chaudes (le record est de 82°C à Chaudes-Aigues dans le Cantal) et très souvent chargées en CO2 (c’est pourquoi on les qualifie de carbo-gazeuses). La majorité des eaux gazeuses françaises du commerce viennent d’ailleurs du Massif Central ou de sa périphérie immédiate : Badoit, Perrier, Quézac, Saint-Yorre, Salvetat, Vals… (voir Les sources minérales oubliées du Massif Central de F. Surmély, Éd. de la Montmarie, 2004). Bien qu’en majorité localisées dans des régions non calcaires (régions granitiques ou volcaniques), ces sources plus ou moins chaudes sont aussi très souvent chargées en carbonates et cations dissous : c’est pourquoi on les qualifie de thermominérales. Elles déposent des concrétions de carbonate de calcium (CaCO3). Celui-ci précipite continuellement sous forme de dépôts, qui emprisonnent parfois des débris végétaux, et édifient des roches appelées travertins.

L'origine des sources thermominérales carbo-gazeuse dans le Massif Central

Les sources sont des eaux de pluie infiltrées, depuis fort longtemps, jusqu’à 3000 mètres de profondeur. De là, elles se chargent en gaz carbonique, dont l’origine est le manteau supérieur sous la croûte terrestre, épaisse d’une vingtaine de kilomètres en cette partie du Massif Central. En remontant, elles s’enrichissent en éléments minéralisés qu’elles transportent à l’état dissous. Les sources d’eaux chaudes que l’on qualifie d’eaux thermominérales carbo-gazeuses émergent au droit de fractures légèrement ouvertes qui prolongent, vers la surface, des failles profondément enracinées dans l’écorce terrestre. Ainsi en Auvergne, les eaux de Vichy, Chatelguyon, Royat et Saint Nectaire sortent sur les failles des bordures de bassins sédimentaires tels que la Limagne ; les eaux de la Bourboule et du Mont Dore suivent les failles bordières de la caldéra de Haute-Dordogne dans le Massif Central.

Origine des bains et des thermes romains

Appréciées du peuple romain, les bains et les thermes faisaient partie de la vie quotidienne. La pratique des bains suivait un parcours rituel. Dans le vestiaire, ou apodyterium, il fallait se dévêtir puis, nu ou ceint d’un linge noué autour de la taille, on entrait s’asseoir dans la salle tiède, appelée tepidarium ; salle dont la température était de 25 à 30°C avec un taux d’hygrométrie de 20 à 40 % permettait de commencer à transpirer. Si l’établissement en était pourvu, on pouvait continuer dans des salles encore plus chaudes, soit à chaleur sèche, soit à chaleur humide, pour terminer dans le caldarium ; salle où régnait une température de 55°C pour une hygrométrie de 80%.

Dans cette pièce, les baigneurs pouvaient aller et venir entre deux extrêmes : soit s’asperger d’eau et se frotter le corps dans une des deux grandes baignoires d’eau chaude maintenue à 40°C, soit s’approcher d’une vasque où coulait en permanence de l’eau froide.

Pour finir, soit on revenait dans la salle tiède, soit, sans transition on passait dans le frigidarium pour plonger et nager dans une piscine d’eau fraiche.

Ainsi le passage de salle en salle plus ou moins chaude procurait au corps les bienfaits et les plaisirs nécessaires à sa propreté, à son hygiène et sa bonne santé.

grotte du cornodore Saint Nectaire histoire

Carte géologique

De la grotte

Carte geologique de la grotte

Organiser une sortie

Groupes

Scolaires

Le tarif scolaire pour les moins de 16 ans est de 3 € par enfant.
Une gratuité pour 10 payants pour les accompagnateurs.
N’hésitez pas à nous contacter pour toutes demandes et informations complémentaire

Groupes & C.E.

Le tarif groupe adulte est de 5.90 € par personne. 
Une gratuité pour 10 payants pour les accompagnateurs.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes demandes et informations complémentaire

Ce que nos visiteurs disent

Témoignages

Sympathique visite guidée des Grottes du Cornadore, lieu remarquable du point de vue géologique et historique
Jules
Belle découverte et jolies photos à faire. Bonnes explications et intéressantes pour des enfants. Je recommande !
Claire
A visiter absolument si vous êtes dans le coin. Accueil sympathique, visite guidée bien faite, intéressante pour les enfants.
Fabien

Quelques photos

Galerie

Ils nous soutiennent

Partenaires

Une questions ?

Contactez-nous

    Tél. : 04 73 88 57 97

    Mail : contact@grottes-du-cornadore.fr

    Adresse : “Villa Le Colombier” Route de Murol – 63710 SAINT NECTAIRE

    Bureau ouvert toute l’année. Visites toute l’année. Fermetures annuelles les 25 décembre et 1er janvier.